Quelle micro-éolienne choisir ?


Il existe 2 grandes catégories d’éoliennes domestiques : les horizontales et les verticales. En comparant avantages et inconvénients de chacune, vous pouvez choisir votre micro-éolienne.


Eolienne domestique horizontale

L’éolienne horizontale est le type d’aérogénérateur classique, mais aussi le plus répandu. Ce système fonctionne grâce aux pales qui tournent autour d’un axe horizontal.
Les avantages de ce système résident principalement dans son rendement plus élevé que celui d’une éolienne verticale. Ces bonnes performances sont dues au fait que l’éolienne domestique s’oriente d’elle-même pour se mettre face au vent. Elle peut ainsi capter le plus d’énergie possible pour faire tourner les pales.
L’autre atout de l’éolienne horizontale est qu’elle est la plus connue et la plus répandue. Il est donc beaucoup plus facile de trouver le matériel, de s’équiper et de la faire installer.
En revanche, une éolienne horizontale démarre moins vite car elle doit s’orienter par rapport au vent. D’autre part, elle résiste moins bien aux vents violents. Lors de son installation, des précautions sont donc de mise :

  • renforcement de l’ancrage au sol, notamment par des haubans,
  • installation de systèmes de sécurité, tel qu’un frein rotor, pour éviter que les pales ne tournent trop vite et n’endommagent le générateur.

Eolienne domestique verticale

Le rotor d’une éolienne verticale tourne autour d’un axe vertical. Grâce à cette particularité, l’éolienne capte les vents même faibles et démarre donc plus vite. Aucun besoin donc d’attendre que l’éolienne s’oriente pour qu’elle démarre.
Elle produit de l’électricité quel que soit le sens du vent, même s’il est turbulent. Elle résiste aussi mieux aux vents violents.
Elle occupe beaucoup moins de place qu’une éolienne horizontale. Elle peut d’ailleurs être installée sur un toit. Nul besoin donc de posséder un vaste terrain dégagé, d’ancrer et de monter un mât. Assurez-vous seulement que votre toiture peut supporter le poids de votre aérogénérateur.
Enfin, l’éolienne domestique verticale est la moins bruyante des micro-éoliennes.
Cependant, le rendement d’une éolienne verticale est moins performant que celui d’une éolienne horizontale. Il dépasse rarement les 10 kWh. Un démultiplicateur de vitesse peut améliorer ses performances.
Les éoliennes verticales sont réparties en 2 catégories :

  • Darrieus,
  • Savonius.
    L’éolienne domestique Darrieus a l’avantage d’offrir une très bonne résistance aux vents violents (jusqu’à 220 km/h). Vous pouvez aussi vérifier plus aisément l’état du générateur, car il peut être placé en bas du mât.

L’inconvénient de la Darrieus provient du poids important du rotor, qui engendre des frottements, réduisant sa rapidité de démarrage et son rendement.
La Savonius fonctionne avec des vents même faibles et dans toutes les directions.
Mais son rendement est plus faible que les autres types d’éoliennes domestiques.




Demandez vos devis Micro-éolienne gratuits en 1 minute !