Micro-éolienne : dispositifs d’installation


Vous avez choisi votre micro-éolienne et réalisé toutes les démarches préalables avec l’installateur ? Il est temps de passer au chantier d’installation.


Où installer une éolienne domestique ?

La première étape de votre chantier consiste à identifier le lieu où votre éolienne domestique va être implantée. L’objectif est de pouvoir capter le plus de vent possible, en toute sécurité.
Vous devez donc choisir un lieu :

  • en hauteur si possible, par exemple sur une petite colline,
  • dégagé de tout obstacle, elle doit dépasser d’au moins 2 mètres des arbres, bâtiments…,
  • où le vent souffle en continu.
    Attention : il est nécessaire de prévoir un périmètre de sécurité autour de l’éolienne domestique. Ce périmètre doit être égal à la hauteur de l’installation et rester entièrement libre, pour éviter tout dommage en cas de chute de l’aérogénérateur.

Notre expert vous conseille :

La sécurité est un élément de grande importance. Pour assurer la stabilité de l’éolienne domestique et éviter tout risque de chute, coulez des fondations qui recevront le mât. Vous pouvez encore le renforcer grâce à des haubans.

Etude préalable du vent

Pour savoir où votre éolienne sera la plus efficace, autrement dit là où le vent souffle le plus et en continu, faites réaliser une étude préalable du vent.
Un mât de 10 mètres est implanté là où votre éolienne domestique sera érigée. Sur ce mât sont installés des appareils de mesure :

  • anémomètre,
  • girouette,
  • centrale d’acquisition.
    Après 1 mois de mesures, les résultats sont recueillis, comparés aux données de Météo France, puis analysés. Un rapport vous est ensuite fourni, grâce auquel vous connaissez les éléments déterminants pour l’installation de la micro-éolienne :
  • potentiel éolien du lieu choisi,
  • vitesse moyenne du vent,
  • fréquence du vent,
  • solutions pour une installation la plus performante possible…
    N’oubliez pas, l’ADEME conseille une vitesse moyenne du vent de 20 km/h pour un fonctionnement performant de l’éolienne domestique.

Eolienne domestique en ville : installation particulière

Le mieux, si vous résidez en ville, est d’opter pour une éolienne verticale, installée sur le toit. Cette solution s’adapte bien aux vents faibles et turbulents et ne nécessite pas de mât.
Si vous souhaitez malgré tout investir dans une éolienne horizontale, vous devez fixer le mât contre la façade, à la manière d’une antenne parabolique. Des attaches murales assurent la stabilité et la fixation de l’aérogénérateur.
Vous pouvez aussi la fixer sur le conduit de cheminée, à l’aide d’un cerclage.




Demandez vos devis Micro-éolienne gratuits en 1 minute !