Micro-éolienne : quelles méthodes d’installation ?


Une éolienne domestique, verticale ou horizontale, est composée d’une série d’éléments, reliés les uns aux autres dans un ordre précis. Chacun d’eux a un rôle à jouer dans la production d’électricité.


Eléments

Une éolienne domestique est constituée de plusieurs éléments :

  • pales ou rotor,
  • mât,
  • générateur,
  • redresseur avec un régulateur,
  • batteries,
  • onduleur.
    Les pales sont fixées en haut du mât, dont la hauteur varie de 10 à 35 mètres. Il faut savoir que plus le rotor est placé haut, plus il pourra capter des vents forts. Toutefois, si votre mât dépasse 12 mètres, vous devrez obtenir un permis de construire.

Pour plus de sécurité, mieux vaut ancrer le mât dans des fondations. Afin de stabiliser encore la micro-éolienne, vous pouvez renforcer le mât avec des haubans (câbles métalliques solides fixés au sol).
Lorsque le vent souffle, il entraîne les pales. En tournant, elles actionnent un générateur. C’est ce mouvement qui produit de l’électricité.
Le générateur peut être placé :

  • en haut du mât, ce qui est généralement le cas pour les éoliennes horizontales,
  • ou au sol, solution privilégiée pour les éoliennes verticales.
    Régulateur, batteries et onduleur ne produisent pas d’électricité. Pour autant, ils sont des éléments indispensables au bon fonctionnement de votre éolienne domestique. Sans eux, vous ne pourriez pas consommer en permanence l’électricité éolienne. Grâce à ces éléments : l’électricité est transformée en courant continu, pour pouvoir être stockée, avant d’être à nouveau transformée en courant alternatif, puis redistribuée en fonction des besoins.

Eolienne pour particuliers

L’éolienne domestique est adaptée aux besoins des particuliers. Ainsi, la puissance de ces modèles dépasse rarement les 20 kW.
Pour pouvoir vendre le surplus d’électricité, vous devez utiliser une micro-éolienne d’une puissance d’au moins 5 kW.
Les proportions sont également adaptées. Rien à voir avec les aérogénérateurs géants ! Votre aérogénérateur mesurera entre 10 et 35 mètres selon vos besoins. En règle générale, les micro-éoliennes ne dépassent pas les 12 mètres de haut.

2 types d’éoliennes domestiques

Les micro-éoliennes sont divisées en 2 grandes catégories :

  • horizontales : les pales tournent autour d’un axe horizontal,
  • éoliennes domestiques verticales : le rotor tourne autour d’un axe horizontal.
    Les éoliennes verticales sont elles-mêmes réparties en 2 familles :
  • Darrieus,
  • Savonius.
    C’est la forme des pales qui varie d’un type à l’autre, mais le principe de fonctionnement reste le même.



Demandez vos devis Micro-éolienne gratuits en 1 minute !